mardi 2 janvier 2007

Qui va donner des cours d'informatique au gouvernement ?

Je ne suis pas du genre à critiquer le gouvernement ou les fonctionnaires juste pour le principe, mais il faudra tout de même m'expliquer pourquoi le gouvernement est incapable de sortir un site web qui fonctionne. Il y avait déjà eu les déclarations d'impôts en ligne, débordées par leur succès (ça arrive), puis l'épisode du Géoportail qui a mis près de 15 jours à être accessible, et aujourd'hui c'est le petit dernier : http://prix-carburants.gouv.fr
J'ai réussi à y accéder (sans CSS, c'est assez... spartiate), mais le message est bien là :
Le site connait actuellement des perturbations dues à un grand nombre de connexion.
Ce qui est incroyable, dans l'histoire, c'est qu'il existe d'autres sites qui font la même chose, avec sans doute moins de moyen, et qui n'ont pas ce genre de problèmes. Enfin, le site Carbeo a été victime de son passage au 20h sur France 2, car le serveur est sur les genoux.
Donc, non seulement le gouvernement n'est pas capable de faire un site qui résiste à la montée en charge, mais en plus je suis quasiment sûr qu'ils seront moins pertinents que ce qui existe déjà.
Zagaz indique 12909 stations référencées, ce qui est bien plus que les objectifs annoncés du site du gouvernement (autour de 8000).
Mais surtout, c'est la question de la mise à jour, et donc de la pertinence à long terme qui me paraît cruciale. Zagaz fait appel à l'intelligence collective : chacun peut mettre à jour les prix qu'il a constaté à la pompe, ce qui permet une actualisation assez efficace. De l'autre côté, les distributeurs de plus de 500 m3 par an seront obligés d'indiquer leurs tarifs aux responsables du site prix-carburants.gouv.fr
Quel moyen sera le plus efficace ? Seul l'avenir le dira. Cela me donne envie en tout cas de faire régulièrement des comparaisons entre les différents sites pour voir si il y a des décalages, et si possible vérifier sur place pour savoir qui est le plus efficace : le peuple ou la loi.

Edit : à priori, c'est Actimage qui a fait le site, et comme j'ai un copain qui y travaille, je ne peux pas dire que c'est mal fait ;-) Mais tout de même, la montée en charge fait partie des choses qui se préparent...

2 commentaires:

Dominik a dit…

Une chose qu'il faut préciser tout de même et qui me fait pouffer de rire, c'est que les stations services devront elles-même mettre à jour leur prix et dans le cas d'infraction (mauvais prix par exemple), ils seront verbalisés !!! Des contrôles auront lieu pour vérifier la véracité des informations saisies.
N'importe quoi ! :D

Laurent a dit…

Des commentateurs ont posé la même question sur les deux approches sur mon billet Inflation et Trasparence.

Je pense qu'une généralisation de l'approche de publication par le gouvernement de toutes type de prix (surtout quand ils sont déja relevés comme pour l'enquête inflation) est quand-même une bonne chose.

J'ai fait un petit script pour télécharger les prix de l'étude Leclerc, si j'ai le temps j'en ferai un pour comparer zagaz et prix-carburant.

Mais je pense que si zagaz est toujours actif en developpement ils feront un import automatique des données du gouvernement pour les rajouter, non ? Je trouve ça plutot positif au final.